Ouest Médias Football
SUIVEZ NOUS SUR
Facebook
Google+
Twitter
 

Stats FCN

Djordjevic, par la force des choses

Lundi 20 Août 2012

Arrivé sur les bords de l'Erdre début 2008, totalisant 124 matches en jaune, en championnat, le Serbe n'a réellement disputé que deux saisons complètes sous le maillot des Canaris. L'exercice 2010-2011 fut le plus accompli avec 36 rencontres de Ligue 2 et 12 buts. Le suivant (28 matches et 6 buts) a été celui du doute progressif. Confirmé par Michel Der Zakarian, l'attaquant a marqué deux fois à Tours (0-2). Il s'impose devant… faute d'alternative. Son potentiel sera-t-il suffisant pour monter ? Tentative de réponse, chiffres à l'appui.



© Ouest Médias
© Ouest Médias
Avec Stefan Babovic, il fut la sensation de l'hiver 2007-2008. Agé de 20 ans, prêté avec option d'achat, en provenance de l'Etoile Rouge de Belgrade, Filip Djordjevic débarque en quête de temps de jeu et de reconnaissance. Si son compatriote, qui était pourtant lié au FC Nantes par un contrat de trois ans et demi, est reparti depuis bien longtemps… l'attaquant s'est fait une place à La Jonelière : il est aujourd'hui le joueur le plus capé au sein du groupe avec 124 matches de Ligue 2 en jaune et vert.

A l'époque, le n°9 du FCN, même si ses propos étaient prémonitoires, ne voyait probablement pas si loin : « Je me sens Nantais à 100% et j'espère bien sûr rester ici la saison prochaine, déclarait-il dans Jaunes de Cœur, le 21 mars 2008. J'étais venu en France pendant la Coupe du Monde 1998, à La Beaujoire pour le match de la Yougoslavie face aux Etats-Unis, c'était ma destinée. »

© Ouest Médias - Filip Djordjevic et Stefan Babovic (29/02/2008)
© Ouest Médias - Filip Djordjevic et Stefan Babovic (29/02/2008)

Justifier son statut

© Ouest Médias
© Ouest Médias
Celui qui rêvait de découvrir la Ligue 1 a exaucé son rêve en 2008-2009… quoique la relégation ait dû gâcher sa joie ! Depuis, il joue… avec soixante titularisations cumulées en 2010-2011 et 2011-2012. Même s'il traîne une image de « chouchou » présumé du Président Waldemar Kita, il est l'un des piliers de l'équipe. Il pourrait certainement marquer plus (voir ses statistiques ci-dessous)… Mais il est difficile de quantifier son pressing sur les défenses adverses et les occasions qu'il procure ainsi.

Statistiques générales

Saison Matches Titulaire Minutes Buts But/match But/90 minutes Buts FCN % buts FCN
2007/08 – L2 18 7 790 7 0,39 0,797 58 12,07%
2008/09 – L1 19 4 568 2 0,11 0,317 33 6,06%
2009/10 – L2 19 7 878 2 0,11 0,205 43 4,65%
2010/11 – L2 36 36 2858 12 0,33 0,378 38 31,58%
2011/12 – L2 28 24 1949 6 0,21 0,277 51 11,76%
2012/13 – L2 4 4 360 2 0,5 0,500 6 33,33%
Total 124 82 7403 31 0,25 0,377 229 13,54%

Statistiques à domicile

Saison Matches domicile Minutes domicile Buts domicile But/match But/90 minutes
2007/08 – L2 10 350 2 0,200 0,51
2008/09 – L1 9 296 1 0,111 0,304
2009/10 – L2 9 456 1 0,111 0,197
2010/11 – L2 19 1502 6 0,316 0,360
2011/12 – L2 14 920 4 0,286 0,391
2012/13 – L2 2 180 0    
Total 63 3704 14 0,222 0,3402

Filip Djordjevic a joué 50,81% de ses matches de L1/L2 à domicile et il a marqué 45,16% de ses buts
à La Beaujoire.

Statistiques à l'extérieur

Saison Matches extérieur Minutes extérieur Buts extérieur But/match But/90 minutes
2007/08 – L2 8 440 5 0,625 1,023
2008/09 – L1 10 272 1 0,100 0,331
2009/10 – L2 10 422 1 0,100 0,213
2010/11 – L2 17 1356 6 0,353 0,398
2011/12 – L2 14 1029 2 0,143 0,175
2012/13 – L2 2 180 2 1,000 1,000
Total 61 3699 17 0,279 0,414

Soit 49,19% des matches de L1/L2 disputés à l'extérieur avec une réussiste sensiblement meilleure
qu'à l'extérieur : 54,84% des buts inscrits en déplacement.

Loin des tops buteurs

© Ouest Médias - Sébastien Ribas
© Ouest Médias - Sébastien Ribas
Sur la base de ses meilleurs chiffres (2010-2011), en année pleine, Filip Djordjevic est loin du compte. Avec 12 buts, il s'était alors classé neuvième meilleur marqueur, bien des longueurs derrière le Dijonnais Sébastien Ribas (23 buts en 3281 minutes). En 2009-2010, le Tourangeau Olivier Giroud totalisait 21 réalisations (3310 minutes). En 2011-2012, le Rémois Cédric Fauré a trouvé le chemin des filets à 15 reprises (2375 minutes). Si Tours n'est pas monté en Ligue 1 en juin 2010, Dijon l'a fait en juin 2011 et Reims également douze mois plus tard.

Cadré par Michel Der Zakarian – « Je lui ai dit de faire moins de courses inutiles » –, capable du meilleur comme parfois du pire…, Filip Djordjevic s'impose en pointe en partie par la force des choses, Sylvain Wiltord ou Florian Raspentino n'étant plus là, par exemple. Quant aux choix B (comme Bangoura) ou C (Le Tallec…), ils n'ont guère, voire plus du tout, les faveurs de l'entraîneur. Epaulé par un renfort de fin de mercato, cela ne serait pas mal non plus…

En savoir plus…





Pierre Minier

 


 



 


Classements et résultats fourni par FootenDirect.com


Partager ce site