Europe

Boris Johnson désapprouve les restrictions commerciales entre la grande-Bretagne et l’UE

La proximité de la Grande-Bretagne et de l’Union européenne ne signifie pas qu’il y ait un besoin de restrictions commerciales entre les deux, a déclaré lundi le porte-parole du Premier ministre Boris Johnson.

Interrogé sur les engagements visant à garantir des conditions de concurrence équitables entre la Grande-Bretagne et l’UE dans le cadre d’une future relation commerciale, le porte-parole a déclaré:

«Il existe des accords de concurrence loyale et ouverte dans les accords de libre-échange qui ont fait leurs preuves, il n’y a donc aucune raison que notre proximité avec l’UE entraîne des restrictions supplémentaires sur le commerce.»

“La proximité n’est pas le facteur déterminant d’autres accords de libre-échange entre d’autres États voisins à grande économie”, a ajouté le porte-parole.

Close