L'actu Live

CBD, tests salivaires de la gendarmerie et conduite

Est-ce que le CBD est détectable lors d'un contrôle de gendarmerie ?

© CBD, tests salivaires de la gendarmerie et conduite

Afficher Masquer le sommaire

Avant la consommation des produits à base de CBD, il faut bien s’informer du taux de THC qu’ils contiennent et faire attention à ne pas consommer ceux avec plus de 0,3 % de THC. Toute consommation et vente de produits à base de CBD de plus de 0,3 % de THC est interdite par la loi en France. Dans le cas où vous dépassez cette limite, le test salivaire pourrait signaler un résultat positif. Dès le prélèvement de la salive, le résultat du test salivaire sera constaté instantanément et la consommation illégale de stupéfiants sera détectée. Cela dit, le test salivaire permettra de définir plus exactement le type de stupéfiant que le conducteur a pris.

Le contrôle de CBD au volant

Même s’il y a une faible quantité de THC dans les produits de CBD, il se pourrait que le test salivaire signale un résultat positif.

En effet les tests salivaires pratiqués lors des contrôles, en révélant la présence de THC sans en préciser le taux, ne font actuellement pas la différence entre le cannabis et le CBD, où le THC est présent à moins de 0,3%.

Actuellement, les tests salivaires utilisés lors des contrôles routiers ne permettent pas de distinguer entre l’utilisation de cannabis et celle de CBD, car ils ne précisent pas le taux de THC présent. Pour résoudre ce problème, il faudrait changer le seuil de détection des tests ou de demander aux laboratoires si la présence de THC provient d’une consommation de stupéfiant.  Des suspensions de permis ont été décidées pour des automobilistes contrôlés positifs, potentiellement à tort. En cas de doute exigez la prise de sang, qui est la seule méthode pour déterminer la présence de stupéfiants dans l’organisme.

Les traces de THC dans le CBD légal disparaissent généralement après 6 heures. Par conséquent, la Sécurité routière conseille de prendre en compte ce délai avant de prendre le volant.

Les risques de test salivaire positif

Plusieurs risques sont à craindre s’il y a un contrôle de la police, car le THC est un stupéfiant et dépasser les 0,3 % en consommation est un délit puni par la loi. Vous serez, à ce moment, exposé à un risque de pénalité.

Lors d’un contrôle, les policiers sont stricts concernant la prise de THC au volant, car c’est un acte illégal.

Les possibilités qu’un conducteur soit signalé positif suite à un test salivaire sont moindres. Les tests de dépistage salivaires cherchent en général le taux de THC élevé, la loi dicte que les produits à base de CBD doivent suivre les normes requises.

Les solutions à la prise du CBD

Il est conseillé de vérifier les produits à base de CBD que vous consommez, s’ils sont légaux ou non comme le CBD vendu dans certains points de vente, que ce soit en ligne ou en boutique. Pensez à prendre des produits à base de CBD de qualité. Sachez qu’un CBD de qualité est toujours accompagné d’un Certificat d’analyse ou le CdA, ceci sert à qualifier le produit ainsi que son origine et à déterminer les composants.

Les tests salivaires dans la conduite

Il est possible aux particuliers d’acheter un test salivaire pour leur usage personnel.

huile de Cbd
Les tests salivaires dans la conduite

Le test salivaire à usage personnel

Le test salivaire présente de nombreux bienfaits, car le test salivaire permet de dépister cinq sortes de stupéfiants. Le test salivaire permet de voir la molécule de cannabis ou THC qui est présente dans la salive.
Le test salivaire est aussi utilisé avec un bâtonnet de collecte, si une personne fume de la marijuana, des particules de cannabis comme les THC se placent dans la bouche et le test salivaire y détecte les molécules et sont analysées à l’aide du test salivaire.
Le bâtonnet de collecte rend plus efficace le test salivaire par les particules de cannabis recueillies dans la bouche.

Le test salivaire est plus un test pour déceler la présence de cannabis dans le dernier joint fumé (après 4 ou 6 heures de temps.). De plus, le test salivaire peut détecter jusqu’à plusieurs jours la prise de cocaïne, d’héroïne, d’amphétamine.

Le test de dépistage salivaire

Il convient de savoir que consommer du CBD est tout à fait légal. Le saviez-vous ? On ne peut le détecter via un test salivaire. Cependant, lors d’un contrôle policier, il est possible de trouver certains types de drogues, même s’ils sont de faible quantité dans le sang, à savoir :

  • Le cannabis qui se démarque par la présence de substance psychotrope ou THC (test positif après 72 heures de la consommation) ;
  • La méthamphétamine (test positif après 4 jours de la consommation) ;
  • La cocaïne (test positif après 10 jours de la date de la consommation) ;
  • Les opioïdes (test positif jusqu’à 36 heures après la consommation).

« Le test salivaire ne prend que quelques instants pour avoir des résultats exacts. »

Lors d’un test salivaire au volant, la police se penche plus exactement sur le taux de THC et non le CBD. En effet, la consommation de CBD ne présente aucun effet secondaire.

Il est courant de voir la composition d’un produit de CBD sans THC ou avec un taux minime, tel que les nombreux produits à base de CBD comme les huiles de CBD, les crèmes, les bonbons ou e-liquides.

Par contre, le risque d’être détecté positif lors d’un test salivaire est lorsque le conducteur fume un joint avec une fleur de CBD à un taux supérieur de THC. C’est la raison pour laquelle il faut bien vous renseigner avant de consommer un produit à base de CBD.

Il est impératif de savoir que lorsqu’un conducteur est testé positif à un test salivaire, la police est tenue de poursuivre à un test urinaire dans le but de confirmer ou non la présence de drogue dans votre organisme.

En somme, tâchez de bien vous assurer que le taux de THC à consommer dans les produits à base de CBD sont inférieurs à 0,3 % pour éviter d’être réprimandé par la police en cas de test de contrôle au volant.