Science

Comment l’IA aide dans le traitement du cancer ?

Dans le cadre d’une étude clinique, un patient atteint d’un cancer de la prostate métastatique résistant à la castration (CPMRC) s’est vu administrer une nouvelle association médicamenteuse composée du médicament expérimental ZEN-3694 et de l’enzalutamide, médicament approuvé contre le cancer de la prostate.

L’IA au service de l’oncologie

Les chercheurs ont exploité la puissance de l’IA pour traiter un patient atteint d’un cancer. Les patients répondent à la chimiothérapie différemment les uns des autres. De nombreux patients ne répondent pas du tout à la combinaison de médicaments. Des chercheurs singapouriens ont exploité la puissance de l’intelligence artificielle (IA) pour traiter avec succès un patient atteint d’un cancer avancé et stopper complètement la progression de la maladie. Le nouveau CURATE.IA développé par la National University of Singapore (NUS), a permis d’arrêter la progression du cancer avancé en optimisant en permanence de nouvelles combinaisons de médicaments. 

L’IA augmente l’efficacité du traitement

L’IA permet d’identifier en permanence les doses optimales de chaque médicament pour obtenir une réponse durable, ce qui permet au patient de reprendre un mode de vie tout à fait normal et actif. “Le dosage dynamique dans le traitement du cancer n’est pas couramment utilisé. En fait, les modifications de la posologie des médicaments en oncologie ne sont généralement effectuées que pour réduire la toxicité”, a déclaré l’auteur principal Dean Ho, professeur à la NUS. “CURATE.AI modifie de façon unique la posologie des médicaments pour en augmenter l’efficacité. Notre étude clinique a montré que le dosage peut affecter profondément l’efficacité et la sécurité du traitement”, a ajouté Ho. 

L’IA permet de personnaliser les doses médicamenteuses

Le profil clinique d’un patient change avec le temps. En fait, de nombreux patients ne répondent pas du tout à l’association médicamenteuse parce que les doses, qui peuvent avoir un impact profond sur l’efficacité, ne leur conviennent pas. “Par conséquent, bien que la thérapie combinée à dose fixe représente une norme de soins, elle peut aussi servir d’obstacle à la réalisation d’une médecine vraiment optimale et personnalisée”, a expliqué Ho dans un article qu’il a  publié. La plateforme CURATE.IA utilise les données cliniques du patient, comme les doses de médicaments et les changements correspondants à la taille des tumeurs ou aux niveaux de biomarqueurs du cancer dans le sang, pour calibrer sa réponse unique au traitement. Ce calibrage est ensuite utilisé pour créer un CURATE individualisé. Le profil ou carte de l’IA identifie les doses de médicaments qui permettent d’obtenir les meilleurs résultats thérapeutiques possibles à un moment donné. 

Related Articles

Close