L'actu Live

Comment se font les implants capillaires ?

la greffe de cheveux ou les implants capillaires

© la greffe de cheveux ou les implants capillaires

Afficher Masquer le sommaire

La greffe de cheveux ou les implants capillaires

Si vous êtes victime de la calvitie ou de l’alopécie de traction, la solution idéale pour vous est d’effectuer des implants capillaires afin de remplacer les cheveux que vous avez perdus. En France, une vingtaine de millions de personnes sans distinction d’âge subissent la perte de cheveux ou l’alopécie.

Pourtant, plus la chute de cheveux est en avance, plus l’alopécie progresse à grande vitesse. Parmi les techniques actuelles convoitées pour guérir définitivement la perte de cheveux, vous pouvez opter pour la greffe de cheveux ou les implants capillaires. Ainsi, à travers cet article, découvrons point par point les essentiels à comprendre concernant la greffe de cheveux.

Concept de la perte de cheveux

La calvitie ou l’alopécie androgénétique se présente chez les hommes par un recul graduel de la lisière de cheveux, qui se poursuivent généralement en haut du front jusqu’au sommet de sa tête.

Chez les femmes, la calvitie se présente par les cheveux clairsemés sur la partie de la raie de coiffage. La perte de cheveux chez les femmes peut être également causée par des chignons plaqués, par exemple. Lorsque vous présentez ces mêmes cas, la greffe de cheveux est la solution de prédilection pour y remédier.

Pourtant, lorsque d’autres catégories d’alopécie se présentent, comme la pelade, la greffe de cheveux est déconseillée. La raison est que le risque de perdre continuellement vos cheveux est considérable, cela même après votre opération. Dans ce cas, vous devez suivre un traitement pour limiter la perte de vos cheveux. Ainsi, ce traitement va engendrer leur repousse progressive selon le médecin.

Temps de l’opération pour une greffe de cheveux

Pendant la greffe de cheveux, le médecin spécialiste en esthétique se doit d’être polyvalent étant donné que l’opération pour chaque implant capillaire peut varier selon le traitement de chaque patient. Pour le temps d’intervention, certains cas ne présentent qu’une petite zone à traiter ; dans ce cas, l’opération ne dure que 4 heures de temps. Si, par contre, il s’agit du cas d’une personne chauve, l’opération peut durer jusqu’à 48 heures.

« Lors de l’opération, le médecin utilise des injections d’anesthésie locale pour que la greffe de cheveux ne soit pas douloureuse. »

les implants capillaires
les implants capillaires

Techniques FUT, FUE, DHI de la greffe de cheveux

Pour la greffe de vos cheveux, sachez que le médecin utilise différents procédés pour faire les implants. Il y a la technique :

  • Follicular Unit Transplantation ou FUT ;
  • Follicular Unit Extraction ou FUE ;
  • Direct Hair Implantation ou DHI.

Pour remédier à cette perte partielle ou totale de vos cheveux, la greffe de cheveux est la solution idéale. La technique de la greffe de cheveux se base sur l’utilisation des « cheveux du patient » lui-même. Les cheveux utilisés pendant l’opération sont extraits de la partie arrière du cuir chevelu et le médecin les réimplante sur la zone que le patient veut densifier.

La greffe de cheveux se déroule comme suit : le médecin fait le prélèvement des cheveux sur la zone de la couronne hippocratique qui se situe à l’arrière de la tête pour faire l’implantation vers l’avant (front/tonsure). Le médecin peut, cependant, adopter la technique FUT, FUE ou DHI.

Follicular Unit Transplantation ou FUT

Lorsque les patients optent pour la greffe capillaire FUT, le praticien enlève la bandelette de cuir chevelu dans la zone de l’occiput et coupe celle-ci en mini-greffe.

Follicular Unit Extraction ou FUE

Pendant une opération où l’on utilise la technique de la greffe de cheveux FUE, le chirurgien enlève les greffons un à un via un micro-punch de 0,8 et 2 mm de diamètre.

Dans ces deux procédés, les follicules pileux sont réimplantés grâce aux forceps dans les cavités de la réception avec une lamelle sur la ou les zones voulues. La différence entre la technique FUT et FUE se focalise dans la technique elle-même.

Concernant la technique FUT, le patient aura une cicatrice linéaire à l’arrière de sa tête à la fin de son opération. Quant à la technique FUE, cette cicatrice est moins visible sur cette zone.

Chaque technique est spécifique puisque chaque médecin spécialiste a sa méthode pendant l’opération, alors celle-ci n’est pas standardisée.

Direct Hair Implantation ou DHI

Pour la technique DHI, celle-ci est une nouvelle méthode utilisée par les experts en esthétique. Cette technique est une évolution de la FUE. À la différence des deux autres techniques, cette nouvelle méthode est cryptée et est standardisée afin d’obtenir un maximum de résultats à chaque opération.

Le prélèvement de cheveux s’effectue méticuleusement via un mini-punch pour éviter la présence d’une cicatrice sur la zone d’extraction à la fin de l’intervention. Lors de la phase de l’implantation, le médecin expert effectue la greffe sans faire le trou de réception au bistouri grâce à un stylo d’injection de cheveux dédié à cet effet.

Ce stylo sert à vérifier soigneusement la profondeur, l’angle et la direction des follicules implantés. La technique DHI est la plus prisée par les patients atteints de la calvitie. Grâce à elle, vous pouvez avoir un excellent taux de repousse et de densité de cheveux.

Après un an de greffe de cheveux, vous pourrez constater les résultats définitifs. Selon le médecin expert, vos cheveux se mettront à repousser au bout du troisième mois d’implant.

À partir de cette intervention chirurgicale, vous pourrez avoir une chevelure plus dense sans vous soucier de toute rechute. Le médecin expert se doit de bien respecter et avec précision le processus de l’opération des implants capillaires pour avoir des résultats concluants.

Quand on a essayé tous les traitements et que rien ne fonctionne, il reste une solution assez radicale mais coûteuse : la greffe de cheveux ! Comment se passe cette intervention ? Quels sont les différentes techniques ?