L'actu Live

Comment soigner une intoxication alimentaire ?

Les intoxications alimentaires sont bien plus fréquentes que ce que l’on pense.

Afficher Masquer le sommaire

Une petite bactérie contenue dans un des aliments que vous avez mangés peut vous envoyer chez le médecin en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire.

En attendant votre rendez-vous chez ce dernier, il est possible de suivre quelques petites astuces pour apaiser vos symptômes et vos douleurs.

Mais avant cela, il est bon de s’informer sur les différents symptômes d’une intoxication alimentaire.

Les symptômes d’une intoxication alimentaire 

Après un repas copieux ou trop copieux, votre corps peut vous le faire sentir. Il existe différents symptômes pour identifier une intoxication. 

La provenance d’une intoxication alimentaire 

L’intoxication alimentaire survient quand vous mangez un aliment contaminé par une infection bactérienne, et que la bactérie en question se pose sur votre estomac. Ainsi, ce dernier ne pourra pas digérer correctement, et ce trouble vous causera de nombreux symptômes désagréables. 

Cela peut donc se produire si l’un de vos aliments n’est pas frais, ou si votre corps ne l’a simplement pas supporté. Souvent, il s’agit des aliments que l’on n’a pas l’habitude de manger, ou qui ont besoin d’une chaîne du froid particulière, comme :

  • Le poisson ;
  • Les crustacés ;
  • Le foie gras ;
  • Les aliments riches en gras transformés ;
  • Les aliments lourds pour l’estomac.

Même si un produit est de très bonne qualité, vous pouvez toujours subir une intoxication. Il suffit simplement qu’une bactérie se soit intégrée dans l’aliment. 

Les symptômes les plus courants 

Quelque temps après avoir mangé, vous allez vous sentir ballonné, puis subir des vomissements et des maux de ventre inquiétants. L’infection alimentaire peut parfois ressembler à une gastro, voire une gastro entérite. Ce n’est donc pas une partie de plaisir. À la suite des vomissements, une diarrhée apparaît. Cette dernière peut souvent être accompagnée de maux de tête violents et de fièvre.

Puisque votre corps doit évacuer la bactérie qui s’est posée sur votre estomac, il va devoir vous faire vomir. C’est une étape parfois angoissante ; en effet, lorsque vous aurez l’impression que les vomissements se sont arrêtés, ils reviendront en général très rapidement. Votre ventre vous donnera alors l’impression d’être creux, et vous ressentirez des douleurs persistantes au niveau de l’estomac. 

Soigner une intoxication alimentaire

Il existe heureusement quelques petites astuces style= »font-weight: 400; »> que vous pouvez suivre, en attendant votre rendez-vous chez le médecin pour qu’il vous indique un traitement. 

L’eau chaude et froide 

L’eau chaude dispose de certains bienfaits pour l’estomac. Vous pouvez prendre un thé ou une tisane, de préférence à la menthe ou au réglisse, pour calmer les crampes de votre ventre. L’eau chaude va également atténuer l’infection et, éventuellement, absorber la bactérie. 

Comme l’eau chaude, l’eau froide est la meilleure des boissons. En effet, sur la durée de vos symptômes, vous devez éviter les boissons et aliments sucrés, qui agresseront votre estomac. Il est donc préférable de boire beaucoup d’eau pour tenter d’éliminer la bactérie en urinant. Vous aurez, parfois, une impression de creux persistante, car la bactérie sera peut-être toujours présente, mais vous n’aurez plus de nourriture dans le ventre, ce qui calmera grandement les vomissements. 

Les aliments secs sans fibres 

Pour arrêter la diarrhée, il est important de manger le moins possible. Vous devez manger des glucides, comme des pâtes ou du riz, en petite quantité. 

Il vaut mieux éviter les légumes pour éviter de passer la nuit aux toilettes avec une douleur constante. Évitez également le sel et les aliments sucrés, et cela afin d’assainir votre corps. Votre fièvre descendra progressivement, au fil des jours. 

Une fois votre médecin généraliste consulté, celui-ci vous prescrira un traitement avec des médicaments afin de faire totalement disparaître la bactérie de votre estomac.