L'actu Live

Elon Musk le patron de Tesla a revendu 75 % de ses bitcoins

© Elon Musk le patron de Tesla a revendu 75 % de ses bitcoins

Testa a revenu la plupart de ses avoirs en crypto-monnaie

Tesla, qui a fait des vagues l’année dernière en révélant un investissement important dans le bitcoin, a maintenant vendu la plupart de ses avoirs en crypto-monnaie.

L’entreprise de voitures électriques s’est débarrassée de 75 % de ses bitcoins, qui valaient environ 2 milliards de dollars (1,7 milliard de livres sterling) à la fin de 2021.

Elle se retire alors que la valeur de la crypto-monnaie a plongé, chutant de plus de 50 % cette année.

Tesla a déclaré avoir acheté de la monnaie traditionnelle avec les 936 millions de dollars (782 millions de livres) provenant de ses ventes de bitcoins.

Elon Musk le patron de Tesla a revendu 75 % de ses bitcoins
Elon Musk le patron de Tesla a revendu 75 % de ses bitcoins

 

Elon Musk, le patron de Tesla, a été l’un des plus grands défenseurs des crypto-monnaies, ses déclarations sur les médias sociaux entraînant souvent une importante activité boursière.

L’investissement de 1,5 milliard de dollars de Tesla dans le bitcoin, révélé en février 2021, a provoqué une forte hausse de la demande de cette monnaie. Le prix de la crypto-monnaie notoirement volatile a grimpé l’année dernière jusqu’à près de 70 000 dollars en novembre avant de s’effondrer.

L’effet de la nouvelle a été immédiat sur le cours de la cryptomonnaie : alors qu’elle a grimpé jusqu’à 24.200 dollars, mercredi 20 juillet 2022 , elle est tombée ensuite à moins de 23.000 dollars et se maintient depuis juste en-dessous.

« La raison pour laquelle nous avons vendu une grosse part de nos actifs bitcoin était que nous ne savions pas quand les confinements liés au Covid en Chine allaient être assouplis, a-t-il déclaré durant l’annonce des résultats trimestriel de la société. Donc il était important pour nous de maximiser nos liquidités. »

 

L’année dernière, Tesla a cessé d’accepter les bitcoins comme moyen de paiement pour ses voitures, en invoquant des inquiétudes quant à l’impact sur le climat de l’extraction minière de bitcoins, très énergivore.

À l’époque, M. Musk avait déclaré sur les médias sociaux que l’entreprise ne vendrait pas les bitcoins qu’elle possédait.

 

Cette vente s’inscrit dans une période plutôt difficile pour Tesla. En effet, récemment, Elon Musk a révélé que les usines les plus récentes de l’entreprise à Berlin et au Texas perdaient “des milliards de dollars en ce moment”. Ces pertes seraient liées à des problèmes de chaîne d’approvisionnement ayant bloqué la production, rapporte The Guardian.

“Nous sommes certainement ouverts à l’augmentation des avoirs en bitcoins à l’avenir. Il ne faut donc pas y voir un quelconque verdict sur le bitcoin. C’est juste que nous étions préoccupés par la liquidité globale de l’entreprise compte tenu des fermetures de COVID en Chine”, conclut Zachary Kirkhorn, le directeur financier de Tesla.