L'actu Live

Mutuelle étudiante : Est-il obligatoire d’en avoir une ?

Souscrire à une mutuelle étudiante est-il obligatoire ?

© Mutuelle étudiante : est il obligatoire d'en avoir ?

Afficher Masquer le sommaire

En France, chacun peut bénéficier de la sécurité sociale combinée avec une mutuelle santé. Que vous soyez un salarié ou un étudiant, des formes de mutuelle santé sont à votre disposition. Vous avez ensuite le choix entre celui qui convient le plus à votre statut : un salarié sous contrat à durée déterminée ou un contrat CDI, etc.

Pour les étudiants, sachez que vous pouvez compter sur la mutuelle étudiante. Avant de vous engager, quelques points sont à éclaircir concernant cette forme de mutuelle, notamment de savoir si souscrire à cette mutuelle est obligatoire ou non.

Mutuelle étudiante : que faut-il savoir ?

Pour rappel, la mutuelle de santé est la complémentarité de la Sécurité sociale. En effet, la Sécurité sociale garantit le paiement d’une partie des frais médicaux durant les années d’études, sans toutefois procéder à un remboursement total.

Depuis la rentrée 2019, le régime social pour étudiant, appelée communément la mutuelle étudiante, n’existe plus. Une mutuelle étudiante n’est bien sûr pas obligatoire mais fortement recommandée pour couvrir les frais non pris en charge par l’assurance maladie.

Quant à la mutuelle santé ou l’assurance étudiante, elle s’occupe de prendre en charge la partie complémentaire. Avec une assurance santé ou une mutuelle étudiante, vous allez bénéficier de certains avantages qui ne sont, généralement, pas pris en charge par la Sécurité sociale. De ce fait, vous pouvez avoir accès à :

  • Certains soins médicaux ;
  • Des médicaments ;
  • D’un plafond d’honoraire dépassé, même onéreux.

Dès la première année dans un établissement d’enseignement supérieur, les étudiants sont soumis à des régimes d’assurance maladie obligatoire afin de couvrir ses frais de santé. En général, l’assurance santé ou la mutuelle étudiante est affiliée à celle des tuteurs légaux à défaut de l’assurance santé ou la mutuelle des parents.

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles il peut être avantageux de souscrire une mutuelle étudiante en France :

  1. Les frais de santé en France peuvent être coûteux, notamment pour les consultations médicales, les médicaments et les soins hospitaliers. Une mutuelle étudiante peut vous aider à couvrir ces frais et à réduire les coûts de vos soins de santé.
  2. Les étudiants n’ont pas toujours accès aux mêmes avantages que les travailleurs salariés en matière de couverture santé, ce qui peut rendre difficile de trouver une assurance santé adaptée à leurs besoins. Les mutuelles étudiantes sont conçues spécialement pour les étudiants et offrent souvent des tarifs avantageux.
  3. Si vous êtes un étudiant étranger en France, vous devrez peut-être souscrire une assurance santé pour être couvert en cas de besoin de soins de santé pendant votre séjour. Une mutuelle étudiante peut vous aider à répondre à ces exigences et à être couvert pendant votre séjour en France.
  4. En tant qu’étudiant, vous pouvez être exposé à divers risques qui peuvent affecter votre santé et votre bien-être, tels que les accidents, les maladies ou les problèmes de santé mentale. Une mutuelle étudiante peut vous aider à être couvert en cas de besoin de soins de santé dans ces situations.

En conclusion une mutuelle santé, ou complémentaire santé non obligatoire, rembourse une part des dépenses de santé, au-delà de la prise en charge de la Sécurité sociale.  Opter pour une mutuelle étudiante permet de réduire la dépense restante à votre charge en cas de grosse facture de soins.

Souscrire à une mutuelle étudiante est-il obligatoire ?

Souscrire à une mutuelle étudiante est-il obligatoire ?
Souscrire à une mutuelle étudiante est-il obligatoire ?

Vous devez savoir qu’une mutuelle étudiante est nécessaire afin de combler certaines dépenses relatives à la santé des étudiants.

Que couvre une mutuelle santé étudiante ?

Avec une assurance santé ou une mutuelle étudiante, l’étudiant est assuré de couvrir :

  • Les dépenses ou les frais suite à une hospitalisation ;
  • Les honoraires du médecin après une consultation médicale ;
  • L’obtention de médicaments inscrits sur une ordonnance médicale ;
  • Les frais suite à des soins dentaires, des soins optiques et des soins ophtalmologiques.

Le taux de remboursement couvert par l’assurance de santé ou la mutuelle étudiante dépend du contrat de souscription de chaque étudiant. De plus, toujours sur le contrat d’assurance de santé, vous pouvez avoir accès à des soins spécialisés comme l’orthodontie, qui n’est pas remboursée par la sécurité sociale.

Pourquoi les étudiants renoncent-ils aux mutuelles étudiantes ?

Effectivement, de plus en plus d’étudiants renoncent aux mutuelles de santé. Selon une étude, la majorité des étudiants ne consultent pas de médecin en cas de maladie et préfèrent opter pour une solution de facilité : l’automédication.

L’une des raisons qui incitent les étudiants à renoncer à une mutuelle étudiante (ou LMDE) ou un complémentaire santé est le frais de consultation médicale qui s’avère être trop élevé. En bref, la raison évidente est le coût élevé des prestations médicales.

Pourtant, il est de rigueur de souscrire à un contrat d’assurance ou un complémentaire santé afin de couvrir toutes les dépenses liées aux soins médicaux. En effet, il faut souligner que la sécurité sociale de santé ne couvre qu’environ 70 % des soins médicaux, et encore peut être moins.

La mutuelle étudiante ou la mutuelle des étudiants (LMDE) ou le complémentaire santé étudiant n’est pas une obligation, cependant, il est utile si vous voulez vous soigner correctement sans avoir à vous soucier du budget santé. Si vous hésitez encore, sachez que les organismes spécialisés dans la mutuelle ou l’assurance santé proposent des contrats adaptés au budget des étudiants avec des garanties et des formules abordables.

La mutuelle des étudiants (ou LMDE) diffère quelque peu dans ses offres, par rapport à la mutuelle des parents. Par exemple, la mutuelle des étudiants (LMDE) couvre le remboursement des serviettes périodiques, la consultation médicale auprès d’un psychologue et des moyens de contraception pour les étudiants.

Alors pour pousser les étudiants à souscrire un contrat d’assurance santé ou une mutuelle étudiante, certains établissements de mutuelle santé proposent aux étudiants d’accéder au complémentaire santé. La souscription à cette formule est toutefois sous condition.

La mutuelle parentale peut continuer à prendre en charge les jeunes qui sont majeurs. Toutefois, la mutuelle n’offre pas de garanties pour les étudiants qui partent étudier à l’étranger.