Science

Quelles sont les caractéristiques générales des protistes ?

La plupart des gens sont familiers avec les organismes des royaumes les plus communs selon la classification biologique : animaux, bactéries, champignons et plantes. Cependant, un autre règne, celui des protistes (définis comme étant des organismes vivants unicellulaires, parfois multicellulaires), contient certains des organismes les plus intéressants et les plus divers de la planète. 

Les caractéristiques des protistes sont extrêmement larges avec des variations exceptionnelles entre les différentes espèces de protistes. Tous les protistes sont eucaryotes, c’est-à-dire qu’ils contiennent un noyau, et ont des organites triés comme des plastides et des mitochondries. La plupart des protistes sont unicellulaires bien que certains soient de simples organismes multicellulaires. Les exemples de protista incluent les algues, les moisissures, les protozoaires et les boues. 

Généralités sur les protistes

Les protistes sont des organismes très divers avec une grande variété de caractéristiques. Tous les protistes sont des organismes eucaryotes, c’est-à-dire que leur matériel génétique prend la forme d’ADN contenu dans les chromosomes d’un noyau distinct. La plupart des protistes sont unicellulaires ou composés d’une seule cellule, mais certains protistes sont de simples organismes multicellulaires. Bien que certains protistes se reproduisent sexuellement, la plupart sont asexués. La plupart des protistes vivent dans l’eau, mais certains vivent dans des environnements humides comme le sol humide ou même dans le corps humain.

Alimentation et locomotion des protistes

Les protistes peuvent être autotrophes ou hétérotrophes. Autotrophe signifie que l’organisme produit sa propre nourriture soit par la lumière comme dans la photosynthèse, soit par des interactions chimiques appelées chimiosynthèse. Hétérotrophe signifie que l’organisme ne peut pas produire sa propre nourriture et gagne de l’énergie en consommant d’autres organismes, comme les plantes ou les animaux. 

Certains protistes hétérotrophes se nourrissent par un processus spécial appelé phagocytose ou l’organisme absorbe ses proies. Les protistes qui se déplacent utiliseront des pseudopodes, des flagelles ou des cils pour la locomotion. La pseudopodie est une projection temporaire en forme de pied à partir de la membrane cellulaire. Les flagelles sont des appendices en forme de fouet qui ressemblent à des queues tandis que les cils sont minces et en forme de cheveux.

Des exemples variés de protistes

Puisque les protistes sont exceptionnellement d’une grande diversité, la classification au sein du royaume s’avère difficile pour les scientifiques, et est susceptible de continuer à changer. 

Cependant, les chercheurs classent généralement les protistes en cinq groupes fonctionnels informels selon la manière dont les organismes individuels se déplacent et se nourrissent. 


  • Le premier groupe est celui des “hétérotrophes sans appareil locomoteur permanent” et comprend les amibes, les forams et les radiolaires. 
  • Le deuxième groupe, le plus important, est celui des ” protistes photosynthétiques “, qui comprend les diatomées, les dinoflagellés, les euglénoïdes et plusieurs types d’algues.
  • Le troisième groupe est celui des “hétérotrophes à flagelles” comme les ciliés et les zoomastigotes.
  • Le quatrième groupe est celui des “sporozoaires non mobiles” et comprend les sporozoaires. 
  • Le dernier groupe est celui des “hétérotrophes à mobilité réduite”, qui comprend les moisissures visqueuses et les moisissures aqueuses. 

Les caractéristiques des protistes sont aussi uniques que les membres de cet important règne. Bien que les protistes ne soient pas aussi bien connus que les animaux et les plantes, la compréhension de ces organismes donne une image plus complète de la diversité de la vie sur la planète. 

Related Articles

Close