L'actu Live

Tout ce qu’il faut savoir sur la formation VGP

© Formation Qualifiante Contrôleur VGP sur Tous les Engins(Chariot, Nacelle, TP).

Afficher Masquer le sommaire

Vous avez peut-être déjà entendu parler des cours ou des apprentissages pour un métier bien déterminé. Voyons ensemble le VGP ou le métier de contrôle pour engin, des cours qualifiants permettant de faire correctement le contrôle des engins.

La formation VGP et son propos

VGP est l’abréviation de la Vérification Générale Périodique. Il s’agit d’une formation pour ceux qui veulent exercer le travail des vérifications générales périodiques.

Ces formations VGP ont pour but de former des techniciens ou des professionnels en tant que contrôleur et inspecteur. Ces derniers sont liés aux vérifications générales périodiques et de leurs points juridiques.

La formation VGP contient différents modules dont les formateurs procèdent avec deux méthodes :

  • Méthode théorique ;
  • Méthode pratique.

Ces deux méthodes ont été adoptées pour permettre aux apprentis d’augmenter et d’élargir leur savoir et leurs compétences dans le travail qui les attend (vérification et contrôle). La pratique est celle qui occupe le plus de temps dans cette formation de contrôle.

La formation VGP dure environ 2 jours ou 36 heures plus exactement. Toute personne ayant une expérience dans le plan de vérifications générales périodiques ou les personnes qui veulent s’initier dans ce travail (vérification et contrôle) pour être contrôleur et inspecteur des engins sont les principaux intéressés.

Les objets d’études de la vérification générale périodique 

Dans le module pratique de la formation VGP, l’apprenti s’emploiera à contrôler et vérifier certains engins de chantier. Ces engins sont les suivants : nacelle de levage, bras de levage, grue auxiliaire, chariot élévateur ou chariot de levage, compacteur, bennes à ordures ménagères, engins de travaux publics, pont roulant, hayon de levage, équipements de levage, équipements de garage. 

Ce sont des machines à manipuler lors de la pratique de la formation, car ce sont les machines que les apprentis vont utiliser dans leur travail. 

Des informations sur la formation « Vérification Générale Périodique » ou VGP

Suivre une formation VGP est nécessaire pour ceux qui veulent être contrôleurs ou inspecteurs des appareils de grande entreprise de chantier. La loi qui autorise ces formations a divisé le déroulement de ces derniers en deux séances : une séance de 20 heures destinée aux apprentis qui sont qualifiés, mais qui veulent plus de compétences et une séance de 40 heures pour ceux qui ne sont pas qualifiés.

Les formations VGP pour entreprise sont obligatoires pour le contrôleur ou inspecteur avec une seule qualification telles que le DPI, travaux en hauteur, atelier pour maintenance, sécurité des appareils, sécurité électrique (électricité à tension basse et à haute tension), génie climatique.

Normalement, les formations sont en deux approches comme énoncées ci-dessus. Un module de 12 heures pour la théorie et un module de 8 heures pour la pratique. Cependant, cela n’empêche pas d’autres centres de formation de renverser ces chroniques pour accorder aux apprentis plus de temps pour les pratiques.

la formation VGP
la formation VGP

 

Un module de théorie où l’on apprend diverses choses

En module de théorie, il y a plusieurs branches à étudier comme les états des lieux, les contrôles périodiques de machines, les contrôles cycliques d’installations électriques, les contrôles périodiques des installations de production, les contrôles d’utilisation et de distribution d’énergie (gaz, vapeur, air comprimé, fluide frigorigène…), la rédaction des rapports de vérifications.

Un module pour les pratiques

Les pratiques sont surtout basées sur des installations et les contrôles des machines pratiqués sur terrain. C’est lors de ces pratiques que l’apprenti contrôleur ou inspecteur pourra exercer un vrai contrôle des machines.

Ces pratiques incluses dans la formation VGP sont assistées par des organismes de formation avec expertise de sécurité (équipements, machines et outils) dans les entreprises. Terminez la formation jusqu’à la fin pour avoir une certification venant du centre de formation VGP auquel vous avez souscrit.

Les frais pour une formation VGP

Les frais pour suivre une formation VGP dépendent de quelques facteurs tels que :

  • Le type de machines à traiter ;
  • Le nombre de machines à inspecter ;
  • Le nombre d’apprentis. 

Cependant, les frais d’une formation VGP varient aussi selon la décision du superviseur du centre de formation. Le prix varie entre 600 euros et 2100 euros avec l’estimation de ces facteurs et du centre de formation.

Une formation VGP qui évolue avec le temps

Le règlement ne cesse de changer et d’augmenter de niveau au fil du temps, c’est pour cela qu’il est nécessaire de toujours suivre et respecter les dernières normes. C’est de ce fait que réaliser des formations pour le contrôle et les vérifications générales des engins est utile afin de respecter le règlement et de se mettre à jour.

Afin de toujours assurer la sécurité des travailleurs ainsi que le bon entretien des engins, il leur faut des contrôles. Les grandes entreprises (locales et externes) sont constamment à la recherche de bons profils pour le contrôle et l’inspection des engins, et priorisent ceux certifiés en VGP.

La formation VGP est un billet obligatoire pour les entreprises utilisant les engins et les appareils de levage et de chantier.

Contrôle d’une nacelle élévatrice, comme tout autre machine soumise à un contrôle réglementaire

Formation contrôleur VGP