L'actu Live

Quels sont les avis des utilisateurs sur la mésothérapie ?

Afficher Masquer le sommaire

La mésothérapie représente une nouvelle technique moderne et très récente en médecine du sport. Elle est dotée d’un mode d’action qui n’est jusque-là pas encore bien élucidé. Cette méthode semblerait toutefois être une bonne aide qui ne remplace certes pas les traitements que l’on retrouve actuellement, mais on dira plutôt qu’elle est complémentaire à un traitement déjà utilisé, particulièrement en kinésithérapie. Même si de nombreux coureurs et sportifs l’ont déjà adoptée, elle a encore des preuves à faire !

Quels sont les produits utilisés en mésothérapie ?

Il serait possible de mélanger plusieurs médicaments lorsqu’il s’agit de mésothérapie. Le choix des substances ferait plutôt l’objet du choix du professionnel, aucun mélange de référence n’existe. Les produits les plus utilisés sont multiples, on cite :

  • procaïne : effet antalgique, vasodilatateur ;
  • lidocaïne : visée antalgique ;
  • calcitonine : effet anti-inflammatoire, antalgique et microcirculatoire ;
  • etamsylate : action anti-oedémateuse ;
  • piroxicam : action anti-inflammatoire ;
  • raubasine : action microcirculatoire ;
  • complexe vitaminique : effet trophique ;
  • thiocolchicoside : décontracturant ;
  • silicium : effet trophique, cicatrisant tissulaire.

Les mélanges sont pratiquement toujours composés de procaïne et de lidocaïne (anesthésiques locaux) qui sont censées avoir un effet retard sur l’absorption des substances et ainsi limiter le passage dans la circulation générale et augmenter la diffusion du produit au niveau de la zone ciblée.

Selon les protocoles, sont ajoutés au mélange :

  • un anti-inflammatoire ;
  • un décontractant musculaire.

Il est à noter que les corticoïdes ne doivent jamais être utilisés, ils sont plutôt utilisés dans les infiltrations. Il serait important de préciser que ces produits ne sont pas remboursés et restent à la charge du patient ; ils coûtent aux alentours de 30 euros.

À lire aussi  Quel est l'effet immédiat de la mésothérapie ?

Comment se déroule une séance de mésothérapie ?

La mésothérapie a été inventée par le Dr Michel Pistor en 1952. Il aurait résumé cette thérapie par cette simple expression : « parement, peu, rarement et au bon endroit ». Cela voudrait dire qu’il fallait utiliser des doses faibles, les injecter au bon endroit et de manière espacée.

Ce dernier aurait été à l’origine de la création des sociétés françaises et internationales de mésothérapie. Cette pratique ferait de nos jours l’objet d’un enseignement particulier lors des études de médecine.

Du matériel à usage unique est utilisé avec des aiguilles de faible calibre et petites seringues. Les injections se font soit par technique assistée (à l’aide d’un injecteur électronique), soit par technique manuelle, toujours en ayant bien désinfecté la peau. Le produit est uniquement injecté dans la peau qui jouera le rôle de « réservoir de médicaments » et permettra la diffusion de celui-ci de façon progressive.

Il serait possible de réaliser les injections à différentes profondeurs de la peau et en fonction de différentes techniques d’injection. La peau est composée de plusieurs couches, de la plus superficielle à la plus profonde, on va retrouver :

  • l’épiderme ;
  • le derme superficiel ;
  • le derme profond ;
  • ainsi que l’hypoderme.

C’est le médecin qui choisira la profondeur de l’injection selon la couche de la peau qu’il voudrait cibler.

Quels sont les avis des utilisateurs sur la mésothérapie ?

La mésothérapie représente une technique assez intéressante et très utilisée de nos jours, en particulier dans le but d’éviter les effets secondaires des anti-inflammatoires pris par voie orale telles que :

  • les brûlures digestives ;
  • et les ulcères.
À lire aussi  Est-ce que la mésothérapie fait réellement maigrir ?

Une séance de cette pratique pourrait entraîner 2 ou 3 jours de fatigue et une douleur accentuée de manière temporaire. Un autre bémol concernerait les résultats des applications esthétiques qui sont encore discutables.

Le Dr Laurens affirme que c’est une technique thérapeutique ayant beaucoup de fois prouvé son efficacité. Il serait toutefois essentiel qu’elle soit pratiquée par un médecin qui soit titulaire d’un (DIU) diplôme interuniversitaire de mésothérapie ; cela va ainsi garantir ses compétences et vous pourrez être sûr que le matériel utilisé est bien stérile et à usage unique.
Michèle, 49 ans, une personne ayant déjà testé cette méthode,assuree avoir des douleurs au niveau du bas de son dos, et ce, depuis plusieurs années, mais aucun examen n’a pu déterminer l’origine de sa souffrance. La mésothérapie l’aurait soulagée de manière efficace depuis plusieurs semaines qu’elle l’utilise, même si la douleur a tendance à revenir par la suite.