L'actu Live

Diversification alimentaire : bébé peut manger de manière autonome grâce à la DME

© Diversification alimentaire : bébé peut manger de manière autonome grâce à la DME

Afficher Masquer le sommaire

Votre bébé commence à grandir et il a à présent la capacité de manger d’autres aliments que le lait maternel ou le lait spécial bébé ? Vous aimerez alors introduire progressivement d’autres aliments pour que votre bébé puise manger de manière autonome. La Diversification Menée par l’Enfant (DME) est une méthode efficace qui permet aux bébés de découvrir la nourriture et d’apprendre à manger à leur rythme. Découvrons dans cet article la définition du DME, ses avantages et les aliments à donner au bébé en suivant cette méthode.

Que-est-ce que la DME ?

La DME ou la diversification alimentaire menée par l’enfant est un moyen sûr d’introduire de nouvelles nourritures dans l’alimentation de votre bébé. Le processus consiste à donner comme repas des aliments solides, sûrs et faciles à manipuler et à digérer. À savoir que la DME s’applique à un enfant en âge de digérer les aliments à la texture de purée, notamment à partir de six mois et plus. Les aliments introduits sont en complémentarité avec le lait maternel, qui reste le principal aliment des bébés jusqu’à son premier anniversaire.

Pour faciliter l’apprentissage de votre bébé, vous pouvez les couper en petits morceaux pour éviter tout risque d’étouffement et les offrir à votre bébé sur une assiette. Au début, votre bébé devra apprendre le réflexe de prendre les aliments et de les porter à sa bouche pour les manger.

Si votre bébé est réticent à l’idée de manger seul, vous pouvez l’encourager en le regardant manger et en lui parlant, mais sans le forcer.

Quels sont les avantages de la DME ?

En utilisant la DME, votre bébé apprendra à manger de façon autonome, et d’acquérir le réflexe de manger seul et à savourer plus de variétés d’aliments. Voici les principaux avantages de la DME pour votre enfant :

  • La découverte de saveurs singulières dans les aliments consommés : à l’opposé de la diversification alimentaire classique, la DME fait découvrir à l’enfant les différentes saveurs des aliments et lui permet de savoir ce qu’il aime ou non ;
  • Le renforcement de la confiance en soi : la DME permet à l’enfant de devenir proactif et d’être le maître de ses envies. Cette méthode lui apprend d’être à l’écoute de ses envies, comme la faim ou la soif ;
  • L’utilisation de l’intégralité de ses sens : cette pratique d’alimentation permet à l’enfant d’utiliser ses cinq sens progressivement : pour voir les couleurs de la nourriture, pour reconnaitre la texture, le gout et l’odeur de l’aliment.

La méthode DME améliore aussi certains réflexes de l’enfant comme :

  • Le réflexe de respiration ;
  • La mastication ;
  • La motricité de sa bouche dans l’articulation de la parole ;
  • La coordination œil-main-bouche.

Ces améliorations soulageront certaines difficultés des parents, car l’enfant va pouvoir manger comme tous les membres de la famille.

Quels sont les aliments à donner à un enfant pour la méthode de DME ?

Les enfants de six mois ne doivent ingurgiter que des aliments faciles à digérer, notamment ceux qui possèdent des textures fondantes, moues, comme de la purée. Vous pouvez ensuite diversifier graduellement les textures et la quantité des aliments servis en fonction de l’évolution de la préférence alimentaire du bébé.

Ce qui différencie la DME de la diversification classique, c’est que les aliments présentés à l’enfant partent du plus gros au plus petit. En effet, un enfant de six mois commence à saisir les objets capables de se tenir dans son poing, comme une cuillère. Donc, les aliments proposés doivent pouvoir se tenir dans sa main. Son réflexe va s’améliorer et il pourra tenir sans les écraser les aliments de petites tailles. Voici alors une sélection d’aliments que les parents peuvent proposer en guise de repas à leur enfant :

  • Des fruits mûrs et mous comme la banane, des fraises…
  • Des légumes bien cuits et tendres comme de la carotte, de la patate douce…
  • Des boulettes de viande et du poisson moelleux ;
  • Du fromage râpé ou découpé en morceaux ;
  • Des purées de légumes.

Quelles sont les précautions à prendre durant la DME d’un enfant ?

Cette méthode autonome est très sécuritaire si elle est bien appliquée. En revanche, pour éviter les réflexes de nausées et l’étouffement, il faut suivre quelques règles sécuritaires :

  • Demeurez au côté de votre enfant lorsqu’il mange ;
  • Votre enfant doit manger ou bien éveiller ;
  • Assurez-vous que votre enfant soit bien assis et confortable pour réduire les risques d’étouffement ;
  • Démarrez vous-même la DME, ne laissez pas la crèche ni les grands-parents le faire à votre place. Si vous n’avez pas le temps nécessaire à l’initiation, il est plus sécuritaire de proposer à l’enfant des purées et des compotes, des aliments sans risque pour sa santé.

La diversification alimentaire menée par l’enfant est comme la version classique, mais cette méthode apprend plus vite à l’enfant à utiliser ses réflexes dès son plus jeune âge. Cette introduction progressive permettra également de fournir des aliments nutritifs dans l’alimentation de votre bébé et de vous assurer qu’il reçoit suffisamment de nutriments indispensables pour son développement.