L'actu Live

Prime exceptionnelle de rentrée : qui peut en bénéficier ?

© Prime exceptionnelle de rentrée

Afficher Masquer le sommaire

Prime exceptionnelle de rentrée

Pour appuyer le pouvoir d’achat de ménages modestes, la prime exceptionnelle de rentrée a été mise en place. Le versement de la prime exceptionnelle de rentrée se tiendra le 15 septembre, le coût de cette aide financière aux bénéficiaires sera autour de 100 euros au total dont 50 euros par enfant à charge. La prime exceptionnelle de rentrée va couvrir une dizaine de millions de ménages. Cette mesure gouvernementale aide les ménages à faire face à l’inflation qui ne cesse d’augmenter. Mais qui sont les bénéficiaires de ces aides ? Pour pouvoir répondre à cette question, voyons ce que la prime exceptionnelle de rentrée signifie.

Notion sur la prime exceptionnelle de rentrée

La prime exceptionnelle de rentrée est dans le but d’augmenter le pouvoir d’achat de citoyens français. Ces aides s’ajoutent aux mesures d’urgence sanitaires mises en place pendant la période du Covid-19, alors la prime exceptionnelle sert à compenser les manques de ressources et de revenus des foyers. Le nombre de ménages qui jouissent de cette prime est autour de 4,1 millions.

L’allocation de rentrée scolaire et la prime exceptionnelle de rentrée sont deux notions différentes, mais cumulables. La prime exceptionnelle de rentrée touche les ménages modestes qui ont au moins un enfant scolarisé et l’allocation de rentrée est l’aide financière déjà versée aux ménages modestes, afin que ces derniers puissent payer les frais de scolarité.

À lire aussi  Quel panneau solaire pour recharger une batterie

La législation portant sur les finances rectificatives a accordé le financement des ménages modestes à travers l’aide exceptionnelle de solidarité ou AES dite également « prime de rentrée ».

Condition pour être bénéficiaire

Pour être un bénéficiaire de la prime exceptionnelle de rentrée, il faut être éligible. Car lorsque vous êtes bénéficiaire, le versement des aides se fait machinalement sans que vous interveniez, comme le cas des chômeurs. Ainsi, le versement des aides financières sera fait par le Pôle Emploi. Les bénéficiaires de la prime de rentrée ne sont pas tenus de respecter des procédures. Cela doit être assuré par les établissements qui font les minima sociaux des ménages, afin que le versement ait lieu. Voyons l’exemple des bénéficiaires d’aide personnalisée au logement ou APL, ils obtiendront leur prime à travers la Caisse d’allocations familiales ou CAF.

Jeune mère et enfant achentant les fourniture scolaire

Bénéficiaires de l’aide financière exceptionnelle

La population-cible de la prime exceptionnelle de rentrée englobe les bénéficiaires des minima sociaux dont :

  • RSA ;
  • l’allocation aux adultes handicapés ou AAH ;
  • les allocataires des aides de logement ou APL.

Les étudiants boursiers ne reçoivent pas de prime d’allocation de logement ou APL, par contre ces étudiants ont droit à une prime exceptionnelle d’un montant tournant autour de 100 euros ainsi qu’un versement effectué par les Centre Régional des œuvres Universitaires et Scolaires ou CROUS, d’un montant de 50 euros de plus, par enfant.

Parmi les bénéficiaires d’aides exceptionnelles de rentrée, il y a également les ménages qui jouissent déjà de la prime d’activité. Pourtant, le montant de leurs aides est autour de 28 euros ainsi que 14 euros par enfant à charge dans un foyer modeste. Le versement de cette prime se tiendra au 15 novembre.

« Ainsi, les foyers modestes obtiendront “un chèque énergie exceptionnel” pour le mois de décembre. Cette prime exceptionnelle de rentrée sera allouée aux environs de 12 millions de ménages modestes dont le montant de l’aide varie selon leur ressource financière, ceci peut aller jusqu’à 200 euros. »

La prime exceptionnelle de rentrée est allouée aux divers bénéficiaires de l’une des allocations qui s’ensuivent. Le Revenu de Solidarité Active ou RSA, Revenu de Solidarité outre-mer ou RSO, Allocation aux Adultes Handicapés ou AAH, Allocation simple pour personnes âgées, Allocation de Solidarité aux Personnes Agées ou ASPA (allocation spéciale pour les personnes âgées), Aide Financière à l’Insertion Sociale et professionnelle ou AFIS, Allocation de Solidarité Spécifique ou ASS, Allocation Equivalente Retraite ou AER ou dans l’une des aides au logement qui sont APL, ALF et ALS. Mais également, les bénéficiaires peuvent jouir de leur prime par l’aide à la vie familiale et sociale des anciens immigrés dans leur pays natal à condition que ces émigrants aient une habitation permanente en France.

À lire aussi  Ce qu'il faut savoir sur un simulateur de rachat de crédit immobilier

Les aides exceptionnelles de rentrée touchent généralement les ménages à faible ressource, les étudiants boursiers ainsi que les seniors en situation de précarité et également les Français qui jouissent des allocations à l’habitation ou APL.

Il convient de savoir que la prime exceptionnelle de rentrée est différente de l’allocation de rentrée scolaire. La prime exceptionnelle de rentrée est attribuée à titre de revenu de la famille qui a au minimum un enfant scolarisé. Cet enfant doit être âgé entre 6 ans et 18 ans. La prime exceptionnelle de rentrée est allouée afin de combler le montant des dépenses auxquelles les familles à faible revenu doivent faire face pour payer les dépenses de la rentrée scolaire. De plus, sachez qu’il est possible de percevoir les deux aides financières exceptionnelles (prime exceptionnelle et ARS) en même temps.