L'actu Live

Insuffisance rénale chez le chat : quels sont ses symptômes ?

© Insuffisance rénale chez le chat

Afficher Masquer le sommaire

Quelles sont les causes d’une insuffisance rénale chez le chat ?

Votre chat souffre-t-‘il d’une insuffisance rénale ? L’insuffisance rénale chez le chat représente un dysfonctionnement de ses reins qui vont, par conséquent, entraîner la mauvaise élimination des toxines dans le sang (urée). Ce sont les chats vieillissants qui sont tout particulièrement touchés.

C’est un trouble qui est le plus généralement chronique. Il correspond à une destruction incurable et progressive du rein. Découvrons ensemble quelques recommandations pour prémunir votre chat de cela, ainsi que certains symptômes qui vous permettront de reconnaître l’insuffisance rénale chez votre chat pour la traiter rapidement.

Quels sont les symptômes d’une insuffisance rénale chez le chat ?

L’insuffisance rénale chez le chat représente une maladie à évolution assez progressive. Les symptômes qui apparaissent chez le chat restent encore pas assez spécifiques et peuvent même passer inaperçus au début de la maladie, pour enfin se révéler soudainement pendant l’évolution du problème.

Effectivement, étant donné qu’un tiers du rein restera toujours fonctionnel, le comportement de votre boule de poils ne sera pas affecté. On pourra, par la suite, remarquer une fatigue qui sera de plus en plus marquante ainsi que des troubles plus fréquents.

On observera chez le chat, à ce stade plus avancé :

  • des diarrhées ;
  • de l’abattement ;
  • des vomissements qui seront de plus en plus rapprochés ;
  • le chat pourra perdre son appétit ou il peut même refuser de s’alimenter ;
  • des douleurs vont accompagner ses mictions et il se peut qu’il arrête d’uriner pour cette raison, voire le contraire, il peut uriner plus fréquemment.
À lire aussi  Le CBD et les animaux

Effectivement, la déshydratation, qui est la cause d’un mauvais filtrage des toxines, l’amènera à énormément boire, et cela peut provoquer une incontinence urinaire. S’il n’est pas traité, les symptômes ne feront que s’aggraver, au fur et à mesure que le rein se détruira et perdra toutes ses fonctions.

Comment diagnostiquer une insuffisance rénale ?

Une prise de sang seulement permettra de poser un diagnostic définitif d’une insuffisance rénale chez le chat. Le vétérinaire pourra confirmer ses doutes en observant les taux de créatinine et d’urée augmenter quand le rein de votre compagnon fonctionne mal.

Ainsi, des examens plus approfondis seront envisagés, tels que des analyses d’urines et des radiographies permettant au vétérinaire de déterminer le stade d’évolution ainsi que de proposer le traitement dans ce cas.

Comment traiter une insuffisance rénale chez le chat ?

La prise de médicaments anti-vomitifs et de diurétiques en cas d’insuffisance rénale aiguë est souvent mise en œuvre afin de soulager votre animal, et ce, à la suite d’un traitement d’attaque effectué sous forme de perfusion chez le vétérinaire.

Le chat doit, durant cette phase, être gardé sous surveillance vétérinaire jusqu’au moment où les toxines seront éliminées. L’alimentation à la maison que vous lui donnez doit être modifiée dans le but de soulager ses reins (les apports doivent être pauvres en phosphore et en protéines). De plus, une attention assez particulière devra être portée sur l’évolution des symptômes.

Traitement de l’insuffisance rénale chronique

Des séquelles peuvent avoir lieu dans le cas où le traitement donné au chat n’est pas très rapide. Les reins restent, en règle générale, très fragiles et un suivi devra impérativement être mis en place par son vétérinaire afin de surveiller son évolution.

À lire aussi  Journée internationale du chat, le 8 août

Si votre chat souffre d’une insuffisance rénale chronique, le traitement sera plus délicat et plus lourd : il consistera en le ralentissement de la destruction du rein, même si les dommages déjà présents sont non réversibles.

Grâce à un suivi et un traitement adaptés à la situation de votre chat, celui-ci peut, fort heureusement, vivre dans des conditions correctes plusieurs années encore. Vous devrez lui ajuster son alimentation pour le restant de sa vie, en lui offrant des croquettes spécifiques et adaptées.

Comment prévenir le risque d’insuffisance rénale ?

Les causes d’une insuffisance rénale chez le chat sont très variées. Cette dernière peut également survenir de manière spontanée, tout simplement à la suite du vieillissement des organes.

Aucun traitement préventif n’existe dans ce cas. Toutefois, il existe une bonne hygiène de vie à suivre ainsi que des vaccins devant être à jour, tout cela permettra de limiter les facteurs de risques.

Il faut savoir que certaines maladies infectieuses d’origine parasitaires, telles que la maladie de Lyme, sont aussi capables d’être en cause. Ainsi, il est très important d’assurer le bon maintien d’une protection anti-parasitaire fréquente.

De multiples autres facteurs sont capables d’en être à l’origine, particulièrement une mauvaise élimination des urines due à des calculs rénaux ou une néphrite (inflammation des reins). Il pourrait également s’agir d’effets secondaires de médicaments chimiothérapiques ou anti-inflammatoires, un facteur génétique, une malformation des reins, etc.