L'actu Live

Le kit de secours : les indispensables à avoir

© indispensable kit de secours

Afficher Masquer le sommaire

Le kit de secours un indispensable ! Un accident est si vite arrivé à la maison, au travail, en voyage, durant le sport, au restaurant, etc. Dans la vie courante, on ne sait pas à quel moment on peut se blesser ou être amené à soigner en urgence quelqu’un qui s’est blessé ou qui a eu un malaise. Pour tout cela, il est indispensable d’avoir un kit de secours ou une trousse de secours à portée de main. Mais s’il ne contient pas le matériel nécessaire, il vous sera d’aucune utilité.

Alors, comment faire pour composer votre kit de secours ? Y a-t-il des équipements plus indispensables que d’autres ?

Le kit de secours est d’une importance capitale

Vous pouvez, à tout moment, être témoin de blessures plus ou moins graves, qu’importe votre profession ou votre rythme de vie. Il est donc essentiel et nécessaire de disposer d’un kit de secours où que vous soyez et d’être apte à réagir efficacement et rapidement en cas de blessures ou de lésions. Le kit de secours regroupe un certain matériel indispensable pour effectuer les gestes de premiers secours.

Généralement, le matériel d’un kit de secours vous permet de soigner des brûlures superficielles ou des blessures légères. En cas d’hémorragie ou de blessures plus sérieuses, vous pourrez limiter les dégâts en attendant l’arrivée d’une équipe médicale qualifiée. Cela vous sera également utile en cas de crise d’hypoglycémie ou d’hypothermie.

Le kit de secours doit contenir un matériel de qualité. Pour cela, il est important de le conserver dans un endroit sec et à l’abri de l’humidité et de la chaleur. N’oubliez pas de vérifier régulièrement les dates de péremption et de changer le matériel endommagé. Vous pouvez choisir une boite rigide pour tout y ranger, tout comme vous pouvez choisir une trousse malléable et facile à transporter.

À lire aussi  Les boissons énergisantes peuvent nuire à votre cœur

 

kit secours
kit secours

Que doit contenir un kit de secours ?

Avant de composer votre kit de secours, vous devez définir vos besoins et déterminer l’usage que vous voulez en faire. Vous n’aurez pas besoin du même matériel de secours si vous êtes chez vous, en voyage ou en voiture.

Le kit de secours à la maison

Toute maison doit avoir un kit de secours accessible et hors de la portée des enfants. Conservez-le dans l’armoire à pharmacie ou dans n’importe quelle armoire, du moment qu’il est en hauteur. Le kit de premiers secours vous permet de réagir au plus vite à toute sorte d’accidents du quotidien. Il doit comprendre :

  • Des pansements adhésifs et oculaires et des rouleaux de bandes ;
  • Un antiseptique, de l’hydrogel et du sérum physiologique ;
  • Des ciseaux, un thermomètre et une pince à épiler ;
  • Des compresses stériles, des compresses froides ;
  • Un guide de secourisme et des gants jetables ;
  • Des numéros de téléphone importants.

Ne faites surtout pas l’impasse sur les numéros de téléphone importants. Ceux-ci doivent être notés et précieusement gardés pour pouvoir contacter les pompiers, le SAMU, le centre antipoison régional, les parents et les voisins.

S’il y a des membres de la famille souffrant de certaines maladies, il faut intégrer à la trousse des premiers secours un traitement adapté.

Les numéros à connaître en cas d’urgence

  • Numéro d’appel d’urgence européen : 112
  • Samu : 15
  • Police / Gendarmerie: 17
  • Sapeurs-pompiers : 18
  • Secours en mer : 196
  • Urgence aéronautique : 191
  • Numéro d’urgence pour les personnes sourdes et malentendantes : 114

Le kit de secours de voyage

Le voyage n’est pas exempt de risques d’accidents, et même si le kit de secours s’en retrouve rétréci et limité, il doit néanmoins contenir du matériel adapté aux voyageurs et à la destination :

  • Du paracétamol, de l’aspirine et un médicament contre le mal des transports ;
  • Des compresses stériles, un ruban adhésif et des rouleaux de bandes ;
  • Les carnets de vaccination et la carte d’assurance maladie ;
  • Un antiseptique, de l’hydrogel et du sérum physiologique ;
  • Des médicaments pour les maux de ventre ;
  • De la crème solaire et de l’anti-moustique ;
  • Des sachets de sucre.
À lire aussi  Ma découverte du studio de Yoga à Feurs - Pratiquer le Yin Yoga

Si vous prévoyez des activités sportives durant le voyage, le kit de secours devra être adapté à la nature des sports prévus.

Le kit de secours dans la voiture

Le kit de secours pour la voiture est obligatoire dans certains pays. Vous le placez dans le compartiment des portières avant ou dans la boite à gants. Le kit de secours à placer dans la voiture doit contenir :

  • Des compresses stériles, du sparadrap en rouleaux et des pansements ;
  • Un antiseptique et du sérum physiologique ;
  • Un coussin hémostatique d’urgence ;
  • Des ciseaux et une pince ;
  • Des sachets de sucre.

La trousse de secours complète

Matériel

    • Ciseaux à bouts ronds (14 cm) + pince à écharde
    • Gants à usage unique en vinyle (sous conditionnement individuel)
    • Sachets plastiques en rouleau (type sachet congélation)
    • 2 écharpes triangulaires en toile

Antiseptiques

    • Alcool à 70° pour désinfection des mains et du matériel
    • Chlorhexidine unidoses pour désinfection des plaies (ou Héxomédine™ solution en flacon)

 

Pansements

    • Compresses stériles non tissées grand et moyen format (0,30 x 0,30 – 0,20 x 0,20) sous conditionnement
      individuel
    • Pansements auto-adhésifs (hypoallergéniques sans latex) non tissés prédécoupés de plusieurs tailles sous
      conditionnement individuel
    • Bandes cohésives type Coheban™ 3 m x 0,07m et 3 m x 0,10 m
    • Filet de maille extensible type Surgifix™ doigt et membre
    • Sparadrap tissé, hypoallergénique, déchirable, largeur 0,02 m
    • Pansement compressif type CHUT (Coussin Hémostatique d’Urgence Thuasne) en latex + bande élastique
      de contention

Autres produits

  • Sérum physiologique (en sachet unidose)
  • Dacryosérum™ 150 ml (solution de lavage oculaire)
  • Compresses stériles de tulle gras de type Jelonet™
  • Sucre en morceaux dans une petite boîte hermétique étiquetée

Le kit de secours pour prendre la mer

La dotation minimum devrait être celle-ci

À lire aussi  S'habiller à 50 ans : toutes nos astuces tendance !

La trousse de secours composée des éléments suivants :

  1. 1 paquet de 5 compresses de gaze stériles, taille moyenne
  2. Chlorhexidine en solution locale – 5 ml à 0,05 % ;
  3. 1 coussin hémostatique (type CHUT) ;
  4. 1 rouleau de 4 m de bande auto-adhésive (largeur 10 cm, type Coheban) ;
  5. 1 boîte de pansements adhésifs stériles et étanches en 3 tailles ;
  6. 10 paires de gants d’examen non stériles ;
  7. 1 rouleau de sparadrap ;
  8. 1 flacon de 75 ml de gel hydroalcoolique ;
  9. 1 couverture de survie.

Les indispensables à avoir dans son kit de secours

  • Un pansement ou un bandage pour les premiers soins.
  • Des compresses stériles, du sparadrap et des gants en latex, pour les premiers soins.
  • Des ciseaux et une pince à épiler, ou un coupe-ongle, pour les petits bobos et pour retirer des échardes de votre plaie.
  • Une couverture de survie, ou tout autre type de tissu qui vous protégera des brûlures et des gelures.
  • Un kit d’hygiène, pour vous nettoyer après la blessure, ou après avoir fait un soin de bouche.
  • Une trousse de pharmacie, pour les médicaments dont vous aurez besoin pour soigner la blessure ou la maladie.
  • Un thermomètre et une couverture chauffante, pour prendre soin de votre blessure ou vous réchauffer en cas de grand froid.
  • Un kit de premier secours, avec des gants, un pansement et une bande élastique pour la cheville, par exemple.
  • Un kit de premier secours, pour vous soigner en cas de blessure plus grave, ou d’une maladie contagieuse.
  • Des pansements et des bandages propres et stériles, pour éviter de contaminer d’autres personnes.
  • Un antidouleur, pour soulager les douleurs et les blessures provoquées par une blessure.
  • Une crème solaire, pour éviter d’attraper un coup de soleil.
  • Un anti-douleur, pour vous soulager en cas de douleurs musculaires ou articulaires.
  • Une crème contre le mal de mer, pour vous aider à supporter un long voyage en mer.
  • Un médicament contre les nausées et le mal des transports, pour vous éviter de prendre trop de place dans votre voiture.