L'actu Live

5 astuces pour négocier votre prêt immobilier

© 5 astuces pour négocier votre prêt immobilier

Afficher Masquer le sommaire

Il est important de bien négocier son prêt immobilier, afin de réduire le coût du crédit et d’obtenir les meilleures conditions possibles.  Lorsque vous achetez une maison ou un appartement, vous avez souvent besoin d’un prêt immobilier pour financer votre achat. Pour obtenir le meilleur taux, il faut savoir négocier avec les banques.

Les professionnels de l’immobilier vous donnent quelques astuces pour réussir vos négociations.

Pour négocier son prêt immobilier, il faut d’abord comprendre comment fonctionne le marché du crédit immobilier. En effet, les banques et les établissements financiers ont des marges bénéficiaires importantes sur les prêts immobiliers.

Voici 5 astuces pour négocier votre prêt immobilier avec succès.

Négocier un prêt immobilier avec succès en 5 astuces

Vous vous lancez dans l’achat d’un bien immobilier et vous souhaitez négocier le meilleur taux pour votre prêt immobilier ? Voici quelques astuces ou conseil qui pourront vous aider.

Tout d’abord, sachez que les banques sont très sensibles à la concurrence. N’hésitez donc pas à faire jouer la concurrence en demandant plusieurs offres de prêt à des banques différentes. Cela vous permettra de comparer les différentes offres et de choisir celle qui vous convient le mieux.

Si vous avez un bon dossier et que vous êtes un bon client, il est possible d’obtenir un bon taux. Cependant, il faut savoir que les banques sont généralement moins flexibles sur les taux que les établissements financiers.

1- Un rendez-vous avec un banquier se prépare

Il faut préparer son dossier. Apportez toutes les pièces dont a besoin le banquier, tous les éléments sur votre situation personnelle et financière.  Soyez à l’aise avec le vocabulaire employé et travaillez sur les différentes étapes du prêt en connaissant par exemple les taux actuels, le taux de l’usure, les marges de négociation possible.  Il est vrai que si vous êtes en CDD ou étudiant le dossier sera plus difficile mais tout n’est pas perdu d’avance.

 

2- Présentez un dossier solide

Il faut connaître votre taux d’endettement (le fameux 33% maxi) , votre capacité de remboursement et le reste à vivre. Le plus simple est de faire des simulation de l’emprunt selon le taux d’intérêt.  Pensez aux virements automatiques pour épargner régulièrement de l’argent. Des ressources gratuites sur internet permettent de calculer le taux d’endettement, de simuler un emprunt immobilier et même les frais de notaire, n’hésitez pas à les tester.

À lire aussi  Les 3 meilleurs climatiseurs mobiles 2022 : comparatif

3- Ayez des finances saines

Pour obtenir le prêt votre apport personnel est important, mais le solde de votre compte également chaque mois. Il faut démontrer que le crédit souscrit est possible. Essayez de n’avoir aucun crédit à la consommation (en plus cela réduira d’autant votre capacité d’emprunt).

Pour le même revenu on préféra un client qui met déjà de l’argent de côté chaque mois sans incident ou sans découvert.  Vos finances doivent être saines et la gestion de votre compte irréprochable. L’adage la banque ne prête qu’aux riches n’est pas forcément vrai, on prête à ceux qui démontrent  une gestion saine de leur finance.

Les banques préfèrent les profils de bon père de famille. On évitera donc les paris en ligne sportif, les jeux d’argent, les débits au casino, ou les investissement en cryptotrading.

Les banques sont souvent plus flexibles envers les emprunteurs qui ont un bon dossier. Ainsi, si vous avez un bon dossier (revenus stables, bonnes capacités de remboursement, etc.), n’hésitez pas à le faire valoir auprès de votre banquier.

4 – Négociez

Vous pouvez négocier les frais de dossier auprès de votre banque mais aussi les frais de garantie (caution ou hypothèque).

Les frais de dossier sont la rémunération de la banque pour votre accompagnement. Simulez avec le banquier le taux d’emprunt en fonction de votre augmentation d’apport personnel.

Les frais de garantie de votre prêt immobilier sont bien distinct de l’assurance emprunteur.  Si la caution peut-être une personne physique, bien souvent il s’agit de caution généralement prise auprès d’une société de cautionnement.

Avec l’assurance emprunteur vous avez une très bonne carte à jouer. Pensez délégation d’assurance. Bien souvent celle de la banque est plus chère qu’une assurance souscrite en dehors du prêt.

5 – Faites vous aider.

Faites appel à un expert de l’immobilier pour vous aider. Un courtier connaît tous les rouages et langage de la banque. Il peut négocier à votre place le meilleur emprunt immobilier et même vous obtenir des taux aidés.

 

 

5 conseils pour négocier votre prêt immobilier
5 conseils pour négocier votre prêt immobilier

Il est important de bien se renseigner avant de se lancer dans la négociation. Vous devez comparer les taux des différentes banques et choisir celle qui vous propose le meilleur taux. Il est également important de savoir ce que vous voulez obtenir de la banque : un taux fixe ou variable ? Un prêt à taux zéro ? Une assurance emprunteur ?

Une fois que vous avez choisi votre banque, vous devez négocier le taux et les conditions du prêt immobilier. Pour cela, il faut être ferme et savoir argumenter. Les banquiers sont souvent flexibles sur les taux, surtout si vous êtes un bon client. N’hésitez pas à menacer de partir chez une autre banque si vous n’obtenez pas ce que vous voulez.

À lire aussi  Application bancaire : tout ce qu'il faut savoir

Négocier un prêt immobilier : les erreurs à éviter

Lorsque vous envisagez de faire une demande de prêt immobilier, il est important de connaître les erreurs à éviter afin de maximiser vos chances d’obtenir le meilleur taux possible. Voici quelques conseils qui vous aideront à négocier un prêt immobilier au meilleur taux :

1. Ne pas comparer les taux

Lorsque vous demandez un prêt immobilier, les banques vous proposeront différents taux d’intérêt. Il est important de comparer ces taux afin de trouver la meilleure offre possible. Ne vous contentez pas de comparer les taux proposés par votre banque actuelle, demandez à plusieurs banques et courtiers de vous faire une offre.

2. Ne pas négocier

Les banques sont généralement disposées à négocier les taux d’intérêt qu’elles proposent. N’hésitez pas à leur faire savoir que vous êtes en train de comparer plusieurs offres et que vous êtes prêt à choisir celle qui vous permettra d’économiser le plus d’argent.

3. Ne pas demander un prêt au taux le plus bas

Les prêts immobiliers à taux fixe ont généralement des taux d’intérêt plus bas que les prêts à taux variable. Cependant, les prêts à taux variable peuvent être plus avantageux si les taux d’intérêt sont en baisse lorsque vous demandez votre prêt. Demandez conseil à un courtier ou à un conseiller en financement immobilier pour savoir quel type de prêt sera le plus avantageux pour votre situation.

4. Ne pas oublier les frais de dossier

Les frais de dossier sont généralement négociables. N’hésitez pas à demander à la banque de les réduire ou de les supprimer si vous trouvez une offre plus avantageuse ailleurs.

5. Ne pas sous-estimer le coût du crédit

Le coût total du crédit est composé du capital emprunté, des intérêts et des frais de dossier. Lorsque vous demandez un prêt, demandez à la banque de vous fournir une simulation du coût total du crédit afin que vous puissie

 

 

Négocier un prêt immobilier : les astuces des professionnels

Prêt immobilier : négocier un prêt immobilier : les astuces des professionnels ?

Lorsque vous achetez une maison ou un appartement, vous avez souvent besoin d’un prêt immobilier pour financer votre achat. Pour obtenir le meilleur taux, il faut savoir négocier avec les banques. Les professionnels de l’immobilier vous donnent quelques astuces pour réussir vos négociations.

À lire aussi  Application BNP Paribas : tout savoir sur votre banque en ligne

 

Enfin, si vous avez un bon dossier, vous pouvez essayer de négocier une meilleure assurance emprunteur ou une indemnité de remboursement anticipé moins élevée. Si vous réussissez vos négociations, vous pourrez économiser beaucoup d’argent sur votre prêt immobilier.

Les meilleures techniques pour négocier un prêt immobilier

Le prêt immobilier est l’un des éléments les plus importants du processus d’achat d’une maison. Il est donc crucial de savoir comment bien négocier un prêt immobilier. Heureusement, il existe quelques techniques qui peuvent vous aider à obtenir le meilleur taux possible.

Tout d’abord, vous devez comprendre le processus de négociation du prêt immobilier. Les banques et les prêteurs ont généralement une fourchette de taux qu’ils sont prêts à offrir. Cette fourchette est basée sur plusieurs facteurs, notamment le type de prêt que vous demandez, votre historique de crédit et le montant que vous empruntez.

Votre but en négociant un prêt immobilier est d’obtenir le meilleur taux possible en restant dans cette fourchette. Cela signifie que vous devrez peut-être faire quelques concessions sur d’autres aspects du prêt, comme la durée ou les frais de rachat.

Une des meilleures techniques de négociation est de commencer par demander plusieurs offres. Les banques et les prêteurs sont généralement disposés à négocier si vous leur montrez que vous avez d’autres options. Vous pouvez également utiliser ces offres comme une base pour négocier avec votre banque actuelle.

Une autre technique est de faire jouer la concurrence. Si vous avez un bon historique de crédit, vous pouvez essayer de négocier avec plusieurs banques pour obtenir le meilleur taux. Cela peut être un processus long et fastidieux, mais cela peut valoir la peine si vous pouvez obtenir un meilleur taux.

Enfin, vous devez vous assurer de bien comprendre les termes du prêt avant de signer quoi que ce soit. Les prêts immobiliers ont généralement des clauses complexes, il est donc important de savoir ce que vous signez. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à demander à votre banquier ou à votre courtier immobilier. Ils seront heureux de vous aider à comprendre le processus et vous assurer que vous obtenez le meilleur prêt possible.

En conclusion il est important de négocier le taux d’intérêt de votre prêt immobilier avec votre banque. Cela peut vous permettre d’économiser des milliers d’euros sur le coût total de votre prêt. Il est également important de comprendre les différents types de taux d’intérêt et de choisir celui qui vous convient le mieux.